La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Concours romand 2024

DE JEUNES TALENTS MIS À L'ÉPREUVE

Le vendredi 4 et samedi 5 octobre 2024 se déroulera le concours romand des carreleurs et carreleuses dans la halle de formation à Tolochenaz (VD). Huit à dix candidat·e·s s'affronteront pour le titre de champion·ne romand·e.

Ce concours offre la possibilité aux apprenti·e·s de mesurer leurs capacités manuelles et pour les meilleur·e·s, de participer aux championnats des métiers nationaux, voire internationaux. De plus, c’est une excellente préparation en vue des examens pratiques de fin d’apprentissage (procédures de qualification) et d'éventuels championnats suisses.
 

PARTICIPATION

Les apprenti·e·s de toute la Suisse romande en cours de formation de carreleur/-euse CFC ou d’aide-carreleur/-euses AFP et ayant au maximum 25 ans dans l’année du concours peuvent s'inscrire et participer. Les jeunes ayant terminé leur formation dans l’année du concours peuvent également y prendre part.

INSCRIPTION

Le nombre de participant·e·s au concours est limité. Les candidat·e·s retenu·e·s pour la compétition recevront toutes les informations nécessaires en temps voulu.
Les inscriptions peuvent se faire directement auprès des enseignants des cours interentreprises (CIE).

RÈGLEMENT

Règlement du concours romand

Annexe au règlement


IMAGES DU CONCOURS 2021


POURQUOI UN CONCOURS ROMAND DES CARRELEURS ET CARRELEUSES ?

Le concours romand du métier de carreleur/-euse est l’occasion pour un jeune en formation de se mettre à l’épreuve soi-même, de se comparer à des apprenti·e·s d’autres cantons et de partager en groupe une expérience professionnelle unique. Durant le concours, à la différence des championnats nationaux et internationaux, les participant·e·s sont encadrés et accompagnés durant l’ensemble des travaux à réaliser. Ce concours pose la priorité sur la formation, et non sur la compétition.

Les titres de champion·ne romand·e et de vice-champion·ne romand·e de l’année sont attribués aux deux premiers. Les autres candidat·e·s obtiennent une place d’honneur, sans publication de classement. Le concours est une excellente préparation en vue des examens pratiques de fin d’apprentissage (procédures de qualification) et d’une éventuelle participation à un championnat national.